• L'Arcan

    L'Arcan

    Auteur : Thomas VILLATTE
    Éditeur : Fleurus
    Date de parution : 14 septembre 2018
    Format : broché
    Genre / thématiques : urbanisme, affaires de famille
    Nombre de pages : 280
    Tranche d'âge : à partir de 12 ans
    ISBN : 9782215135579

    2016, Bretagne. À l’Arcan, petite ville côtière en déshérence, un promeneur fait une découverte extraordinaire en bord de mer : une forme oblongue et translucide, une sorte d’œuf gigantesque apparait sur la lande. On l’appellera l’Onyx. Cette apparition fait grand bruit. Rapidement, des touristes du monde entier se pressent pour la voir, pour la toucher, pour éprouver ses prétendues vertus guérisseuses. L’Arcan devient le centre de mille attentions et connaît, par le tourisme, un développement spectaculaire. Les investisseurs pullulent.

    À Rennes, Fanch, Coco et Charlie, trois jeunes étudiants se morfondent sur les bancs de la fac. Ils lisent une annonce dans le journal : on cherche des manutentionnaires pour construire un nouveau complexe résidentiel à l’Arcan. Ils bouclent leurs sacs et partent.

    Trois avocats natifs de l’Arcan, Louis, Maël et Ary, des amis de trente ans, ont mis récemment la clef sous la porte de leur cabinet parisien. Radiés du Barreau, ils se souviennent de leur rêve de jeunesse : reprendre ensemble une affaire et investir dans l’économie réelle. Leur choix se porte sur la vieille cidrerie de l’Arcan.

    Dans cette sorte de far-west au développement anarchique où tout est à construire, les trois étudiants rencontrent les trois entrepreneurs. Ils nouent des relations complexes, entre jalousies et admirations, et confrontent leurs aspirations.

     Je remercie les éditions Fleurus pour m'avoir donné l'opportunité de lire les épreuves non corrigées de ce roman. Pour ceux qui ne sauraient pas vraiment à quoi cela ressemble, les épreuves non corrigées sont une version non définitive du roman. Il manque parfois l'image de couverture, il peut rester quelques coquilles dans le texte (mais je dois avouer que je n'en vois que très très rarement) et, plus souvent, le résumé du roman n'est pas celui qui apparaîtra sur la version finale du livre. Je vous explique tout ceci car, le résumé que j'ai lu sur ces épreuves non corrigées ne faisait pas mention des trois étudiants et des trois avocats. Je pensais donc avoir à faire à une histoire fantastique avec pour sujet central cet œuf sorti de nulle part. Le côté mystique associé à cet œuf est bien entendu évoqué dans les 2-3 premiers chapitres mais on n'en entend plus parler avant les 30 dernières pages.

    C'est en fait un roman très réaliste qui parle surtout de patrimoine, d'industrie, de choc des générations et de projets de vie. On a d'un côté trois jeunes étudiants rêveurs qui aimeraient faire de grandes choses et de l'autre, trois vieux briscards qui voudraient sauver une production de cidre dans la région qui les a vus grandir. Tout ce petit monde se rencontre donc à l'Arcan, la région bretonne où est apparu un beau matin un œuf étrange qui attise la curiosité du monde entier au point d'en décupler l'activité touristique.

    J'ai pris plaisir à lire cette histoire car l'auteur a une écriture mature et très prenante. Cependant, je n'oublie pas que je lis aussi dans le but de partager et vendre des romans et j'ai peur que celui-là n'intéresse pas beaucoup le lectorat auquel il est adressé : les adolescents. Tout d'abord, aucun personnage n'a moins de vingt ans (la moitié en a même plus de cinquante); ensuite, il n'y a vraiment d'aventure, de suspense, de rebondissements : c'est simplement l'histoire d'une région en pleine reconstruction. Je pense qu'il va m'être difficile de créer de l'intérêt auprès des adolescents qui, pour la plupart, lisent justement pour sortir complètement de la réalité (monde du travail, difficultés financières, sujets de société, etc). Ce livre aurait plus sa place en littérature adulte.

    Mais il mérite vraiment le coup d’œil car on sent que tous ces personnages ont des ambitions, refrénées parfois par un passé trouble; à tel point que j'ai trouvé parfois l'atmosphère pesante, lourde de secrets. D'ailleurs, la description des constructions et des chantiers donne elle aussi un sentiment de lourdeur, d'air pesant et suffocant. Cela dénote une réelle aisance dans l'écriture et je l'ai remarqué plus d'une fois. Mais derrière les conflits, les mésententes et les révélations de chacun qui prennent une énorme place dans l'histoire, l’œuf mystérieux reste toujours dans un coin de notre tête et on espère connaître sa provenance à la fin du livre.

    Pour résumé, L'Arcan est un livre qui présente une histoire originale et vraiment bien écrite. Je maintiens cependant qu'il n'a pas sa place dans les rayons des livres pour adolescents.

     

    Note

          Et Frank lui tapa sur l'épaule - c'était son truc, à Frank, taper sur l'épaule des ouvriers pour créer de la proximité. Au vrai, il n'éprouvait aucun plaisir à être le chef. Il voulait simplement bâtir une belle résidence et peut-être, au fil des heures passées à travailler honnêtement, avec la noblesse et la modestie qu'exigent les métiers de construction, obtenir de l'avancement et une bonne tape sur l'épaule. Fanch, lui, ne dit rien de ce qu'il pensait - la paye, toujours -, cependant il était en désaccord avec son chef. Pour lui, la décharge qui s'élevait sur la lande, c'était un crime contre le paysage, contre la morale, et qui devrait être jugé. [...] Mais personne ne lui avait demandé son avis, et malgré ses idées en ébullition, il devait surtout travailler pour manger. Apprendre à faire l'autruche, comme disait Frank.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :