• La clé d'Oriane

    La clé d'Oriane

     

    Auteur : Leslie Héliade
    Éditeur : autoédition
    Année de parution : 2017
    Format : numérique
    Genre : fantastique, romance
    Nombre de pages : 190

    Oriane est une dessinatrice talentueuse. Elle tente de se remettre d'une rupture difficile en s'adonnant à sa passion, les jeux vidéo en ligne. Mais lorsque le héros sort de l'écran, le virtuel se mêle au réel, la fantasy à la science-fiction, et tout est bouleversé...

    Bien malgré elle, l’héroïne se trouve entraînée dans un thriller haletant qui fait hurler de rire à chaque page !

    Dès le résumé, on comprend que ce roman reprend un sujet maintes fois exploité : la rencontre et la romance entre un personnage fictif et un personnage réel. Je dois bien reconnaître que, de ce côté-ci, l'histoire et une partie des péripéties ne sont pas très originales. La singularité de ce roman se trouve néanmoins ailleurs : dans son héroïne.

    Malgré son allure et son côté un peu nonchalant, on apprécie Oriane dès les premières pages : cette geek gothique qui a oublié de vieillir brise tous les codes de l'héroïne type. Fraîchement larguée par un policier qui n'est vraiment pas montré sous son meilleur jour, elle se réfugie dans les BD et surtout dans son jeu vidéo en ligne. Enfin une héroïne geek! Une paresseuse qui se plaît de temps en temps à se lamenter sur son sort mais qui, l'instant d'après peut devenir hystérique si on la met en rage. Cela donne lieu à plusieurs scènes drôles.
    Bien qu'elle se réfugie constamment dans des mondes fictifs, Oriane a bien conscience qu'apercevoir dans sa chambre un personnage issu de son jeu vidéo est loin d'être normal. Passée la très longue période d'acceptation qui lui sera nécessaire, elle va aider Serrure, le fameux personnage, à comprendre ce qui lui arrive. Mais pas facile de faire équipe avec un voleur bavard qui ne connaît que les univers fantastiques : magie, quêtes, tavernes et trésors, etc. Et si elle racontait ce qui lui arrive à quelqu'un, elle passerait à coup sûr pour une folle... Que faire alors?

    J'ai apprécié cette drôle d'aventure, ses héros, les personnages secondaires et ce ton léger et animé qui court le long des pages. Même si l'histoire ne surprend pas beaucoup, l'ensemble est pétillant et agréable.

    Merci à Leslie Héliade de m'avoir fait confiance et de m'avoir offert ce chouette moment de lecture.

     

    Note

     

         - Tiens, ce sont des habitations, je suppose?
         Il s'était arrêté devant un immeuble haussmannien. La rue était résidentielle. Il n'y avait rien d'autre. Quelque chose avait attiré son regard, probablement une petite statue en plâtre qui décorait la façade.
         - Cela ne ressemble pas à nos maisonnettes en toit de chaume... C'est plus proche de nos villes du nord, là où les immeubles percent le ciel, et les bas-quartiers sont toujours dans l'obscurité... Non! Je sais! Ca ressemble à Simcity! J'ai beaucoup de culture, vous savez! J'ai pas mal voyagé, dans des univers parallèles. Final Fantasy, Crash Bandicoot... Mais je n'ai jamais rien vu qui ressemble à vos résidences... Vous voyagez, parfois?
         - Pas souvent, non...
         Ils se remirent en chemin. Il avait les mains dans les poches et suivait la jeune femme, tranquillement.
         - C'est dommage. Ça ouvre l'esprit! L'été dernier, j'ai fait du surf sur les plages de Super Mario Bros et l'année prochaine, je pensais skier sur les pentes de Donkey Kong.
         Oriane restait silencieuse. Elle gardait son sang-froid, continuant son chemin en direction du poste de police le plus proche.
         - Mais je ne suis pas fou, hein! J'aime voir le monde, mais il y a des endroits où je ne mets pas les pieds. Assassins's Creed, par exemple...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :