• Noise, T.1

    Noise, T.1

    Dans un village que la dépopulation condamne à disparaître, une lueur d'espoir naît : Keita, un agriculteur du coin, a créé une nouvelle espèce de figues qui fait sensation dans tout le Japon grâce aux recommandations d'une star du web ! Avec la couverture médiatique, l'économie locale repart. Ketia espère que ce renouveau permettra de rouvrir l'école, ce qui pourra convaincre sa femme partie à la grande ville de revenir avec leur fille.

    Mais la paisible bourgade voit son quotidien bouleversé par l'arrivée d'un inconnu à la mine patibulaire, Mutsuo Suzuki. Il dit vouloir travailler comme journalier, seulement son attitude bravache et ses mensonges évidents inspirent la méfiance. Les doutes de Keita se confirment quand son meilleur ami lui apprend qu'il a reconnu l'étranger : condamné il y a plusieurs années pour une affaire de harcèlement et de meurtre, c'est un criminel fraîchement sorti de prison ! Que faire s'il s'installait dans la région ?

    Malgré mon aversion pour les figues et cette couverture, je me devais de lire ce manga car les parutions des éditions Ki-oon m'on très rarement déçue. Je ne suis pas fan de thrillers et de polars en roman; c'est en revanche tout le contraire quand il s'agit de manga. Tetsuya Tsutsui est justement un expert en la matière avec des séries comme Prophecy ou Poison City.

    Le décor est vite planté : nous sommes dans une petite bourgade de la campagne japonaise, avec des paysages verdoyants et des habitants qui connaissent tout le monde. Keita en est un peu la vedette et tout le monde est fier de l'enfant du pays. C'est effectivement un homme courageux, travailleur et souriant que l'on prend en pitié quand on constate l'intransigeance de son ex-femme qui l'a éloigné de leur petite fille pour partir à la ville. Il fait vraiment bon vivre dans ce début de manga qui donne des envies de se mettre au vert.

    Du moins, jusqu'à l'arrivée de Mutsuo Suzuki... Il fait figure d'élément perturbateur dès sa première apparition et instaure instantanément une ambiance glaciale et dérangeante. Mensonges, offres douteuses et démonstration de force, l'individu fait froid dans le dos. Malgré le fait qu'il accepte de partir sans faire d'histoire, Keita le retrouvera à plusieurs reprises en train de errer sur son exploitation... En parallèle, nous suivons également l'inspecteur Tsutomu Hatekeyama. Il est justement à la recherche de Mutsuo Suzuki, suspect dans une affaire de disparition.

    Noise, T.1

    Nous avons donc d'un côté Keita "le gentil", Mutsuo "le méchant" et l'inspecteur "Hatekeyama" "le justicier". Les rôles sont distribués et chacun semble avoir son chemin tout tracé. Cependant, des événements pourrait bien inverser les rôles... J'aime beaucoup le genre de retournement de situation que propose l'auteur et qui nous conduit vers une issu complètement incertaine. L'atmosphère est nappée de danger et de peur jusqu'à la fin, et pourtant on en redemande !

    Et que serait cette histoire sans ses dessins ? Les caractères des principaux personnages sont détectables dans les traits de leur visage et le découpage des vignettes donne le rythme à l'histoire. Il y a beaucoup de jeux de regards; les personnages se fient plus à l'attitude de leur interlocuteur qu'à ses paroles... Le tout est méticuleux et très soigné.

    Ce tome est une très bonne entrée en matière où Tetsuya Tsutsui impose son style avec brio. Amateurs d'histoires frissonnantes, ne passez pas à côté de celle-ci.

     

    Note


    Scénario / Dessins : Tetsuya Tetsusui
    Éditeur : Ki-oon
    Date de parution : 6 septembre 2018
    Genre : seinen (sens de lecture japonais)
    Nombre de pages : 198
    ISBN : 9791032703113


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :