• Presque ensemble

    Presque ensemble

    Presque ensemble

    Auteur : Marjorie Philibert
    Editeur : JC Lattès
    Format : ebook
    Année de parution : 2017
    Genre : romance, parcours de vie
    Nombre de pages : 376

    Presque ensemble

    Nicolas et Victoire tombent amoureux. Après l’insouciance des études, vient le premier appartement, le premier salaire, le premier lave-linge. Mais cette vie si satisfaisante, peu à peu, ne remplit pas ses promesses. Rien n’arrive et rien ne leur arrive. Ils n’ont pas envie de changer le monde, ils n’ont pas les idéaux et les paradis artificiels de leurs parents. Leur rendez-vous avec l’histoire, ils le vivront à travers la télévision avec l’arrivée de Loft Story.
    Ils sont surdiplômés, sous-employés et ils étouffent. L’érosion des sentiments, le poids des habitudes les submergent. Dans les couloirs du métro ils rêvent de campagne, de voyages, de liberté. Ils voudraient toucher du doigt quelque chose de plus grand qu’eux ou simplement le sentiment d’exister. L’arrivée de Ptolémée, le chat, leur donne un temps seulement, un sentiment de plénitude.

    Presque ensemble

    L'histoire commence le soir du 12 juillet 1998. Le soir où l'équipe de France de football a remporté la coupe du monde. Nicolas et Victoire se rencontrent et passent la nuit ensemble. L'un et l'autre n'ont aucune attente sentimentale et pourtant ils vont rester ensemble la nuit suivante, et encore celle d'après... Malgré la difficulté des études, ils décident de s'installer dans un petit appartement où la routine s'installe peu à peu. Ils vivent ensemble l'épisode caniculaire de 2003, la toute première diffusion de Loft Story, etc. Le passage à la vie active ne va pas arranger leurs soucis financiers. Pourtant, Victoire écrit des critiques sur des hôtels de luxe et Nicolas travaille pour un magazine qui fait des statistiques sociales.
    Ce n'est pas le boulot de leur rêve, ce n'est pas ce qu'ils attendaient de la vie.
    Les événements ont-ils un sens? La vie elle-même a-t-elle un sens?
    Adopter un chat ne rapproche pas les amoureux, tromper l'autre ne les soulage pas de leurs frustrations, les petits défauts de l'un exaspère l'autre... Jusqu'à l'issu fatale.

    Ce que j'ai apprécié dans cette histoire d'amour, c'est qu'elle s'inscrit dans un contexte socio-culturel précis qui va avoir un impact sur les deux amants. Ce n'est pas juste une histoire où les personnages sont recentrés sur eux-mêmes; les problèmes qui vont les toucher viennent aussi de l'extérieur. En cela, je trouve ce roman d'une cruelle réalité.

    On a tous rêvé jeune de changer le monde, de faire de grandes choses, d'être libres... Nicolas et Victoire sont comme nous et sont anéantis par les désillusions de "la vie réelle".

    J'ai tellement aimé l'histoire de leur relation qu'on suit du début jusqu'à la fin que ce qu'il se passe après la rupture m'a moins intéressée. Je trouve en plus que le point final tombe alors que le roman n'est pas totalement terminé. Il lui manque quelque chose; peut-être une issue qui donne à réfléchir.

    Concernant le style d'écriture, je l'ai trouvé agréable, sophistiqué. Bien que le fait de développer dans un chapitre entier un événement simple soit parfois un peu lourd, je dois reconnaître que l'auteur a une très bonne maîtrise de la langue française.

    C'est un roman, certes peu joyeux, mais que je recommande chaudement à ceux qui veulent lire une fiction dotée d'une certaine crédibilité. Je me suis sentie très proche des personnages et de leurs questionnements perpétuels.

     

    Note : 

    Presque ensemble

    Presque ensemble

             Selon lui, elle était méchante, injuste à son égard, toujours insatisfaite, comme sa mère; et cela même alors qu'elle était molle et velléitaire; qu'elle se traînait dans la vie, sans ambitions ni moyens de les réaliser. Elle avait été un frein à bien des choses qu'il aurait voulu faire; elle ne pouvait s’empêcher de donner des leçons alors qu'elle ne savait faire qu'une chose, se laisser aller; d'ailleurs elle avait grossi.
             Elle suffoqua. Il était seul responsable de l'existence qu'ils menaient, terne et triste; il ne la faisait plus rire depuis longtemps; elle ne faisait plus l'amour avec lui que pour lui faire plaisir; d'ailleurs ils ne le faisaient plus, et ça ne lui manquait pas. Au fond, il ne l'avait jamais fait rêver : elle avait cru qu'il était un type qui avait de l'envergure, de ceux qui vous propulsent dans la vie mais aujourd'hui, elle devait bien le reconnaître, elle s'était trompée.

    Presque ensemble

    Merci à NetGalley et aux éditions JC Lattès pour ce service de presse.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :