• Prince captif, Tome 1 : l'esclave

    Prince captif, Tome 1

    Auteur : C. S. Pacat
    Éditeur : Milady
    Format : ebook
    Date de parution : 17 juin 2016 (numérique) / 29 mai 2015 (papier)
    Genre : fantasy / historique
    Nombre de pages : 195 (numérique) / 320 ( grand format papier)
    ISBN : 9782820521941 (numérique) / 9782811214029 (grand format papier)

    Il devait être roi.
    Il est devenu esclave.

    Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d'Akielos. Mais lorsque son demi-frère s'empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave de plaisirs au prince d'un royaume ennemi.
    Beau, manipulateur, et mortellement dangereux, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à Vère. Mais dans la toile mortelle de la politique vérétienne, les apparences sont trompeuses. Pris dans les manigances de la cour, Damen doit s'allier à Laurent pour sa survie et celle de son royaume. Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l'homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raison de le haïr...

    J'ai aimé les premiers chapitres de ce livre car on assiste directement aux conséquences de la trahison dont est victime le prince Damen : bâillonné, frappé, humilié par ceux qu'il croyait ses alliés. Bien qu'on ne connaisse pas encore le héros, son destin ne semble pas moins cruel. Ce passage est une excellente mise en bouche et donne le ton de la suite du roman.

    Comme raconté dans le résumé, Damen devient esclave dans une région ennemie frontalière où tout est différent : la langue, le protocole mais surtout les mœurs. Ce dernier point m'a déstabilisée car, malgré les nombreux détails dévoilés dans le résumé, on omet de nous dire que les scènes de sexe sont nombreuses, très crues et entre homosexuels. En effet, les hommes pratiquent le coït entre eux aux vues et aux sues de tous, car les relations hétérosexuelles pourraient engendrer des bâtards; une honte suprême. Bref, quand on n'est pas prévenu, ces passages sont gênants. Mais on finit par s'y faire.

    Si Damen était bien vu par ses pairs et son peuple, c'est loin d'être le cas pour son nouveau maître : le prince Laurent. Il est glacial, hautain et défie en permanence l'autorité de son oncle le régent. Ce personnage m'a intriguée car j'étais convaincue que ses mauvaises manières cachaient quelque chose; mais je ne vous dirai pas si c'est le cas ou non... De plus, Laurent est le seul membre de la cour qui, bien que possédant un esclave de plaisirs, ne semble nullement adepte du coït. C'est étrange, mais inexpliqué dans ce premier tome.

    On prend souvent peur pour Damen car, malgré le sort enviable des esclaves à la cour de Vère, les désirs de Laurent sont imprévisibles. Paradoxalement, leur lien va progressivement évoluer; les ennemis d'un jour deviendront les alliés de demain... Cette évolution se fait tout en subtilité et est habilement amenée. De manière générale, l'écriture est agréable, oscillant entre courtes descriptions et narration. Si ce tome 1 a comme cadre les intrigues de cour, le décor devrait changer dans le 2, ainsi que les motivations de chacun.

    Pour résumer, malgré les scènes érotiques un peu trop crues à mon goût, le début de cette saga m'a plu et le deuxième promet d'être encore plus captivant.

     

    Note

          Des mains s'abattirent sur les épaules de Damen. Sa chaîne fut détachée de son collier, et puisqu'il ne bondissait pas aussitôt dans l'arène comme un chien lâché sur une proie, on l'y mena sous la menace d'une épée.
         - Vous ne cessiez d'insister pour que j'envoie un mignon dans l'arène, disait Laurent à Vannes et aux autres courtisans près de lui. J'ai pensé qu'il était temps de vous satisfaire.
         Cela n'avait rien à voir avec une arène d'Akielos, où le combat était une démonstration d'excellence avec l'honneur pour seul trophée. On ôta à Damen ses derniers liens ainsi que ses vêtements, tout sommaires qu'ils soient. Tout cela ne pouvait être réel, c'était impossible. Damen ressentit de nouveau une sorte de nausée et  de vertige... Secouant la tête pour s'éclaircir l'esprit, il leva les yeux.
         Et il découvrit son adversaire.
         Laurent avait menacé de le faire violer. Et face à lui se trouvait l'homme qui exécuterait cette menace.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :