• Nous deux à l'infini

    Nous deux à l'infini

    Auteur : Fleur Hana
    Éditeur : Harlequin
    Collection : &H
    Date de parution : 7 mars 2018
    Format : numérique
    Genre/thématique(s) : romance adulte
    Nombre de pages (de l'édition papier) : 324
    ISBN : 9782280393881 (numérique) / 9782280391597 (papier)

    Elle est incapable d’aimer un autre homme que lui.
    Il est incapable d’aimer tout court.

     

    Lola aime Dante. C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande sœur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout  : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits.

    Dante n’aime que lui. C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu  ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui  : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte.

    J'ai toujours été déçue par les romances érotiques, à une exception près (Black Lies d'Alessandra Torre). Nous deux à l'infini est devenue l'exception n°2.

    Le plus gros point fort de ce roman est sans conteste ses personnages. Dante, trentenaire, employé hospitalier le jour, gogo dancer la nuit, est diablement sexy et sans attache. Jusque là, rien d'original. Sauf que ce bellâtre n'est ni autoritaire, ni agressif, ni égocentrique et n'est pas traumatisé par un sombre passé; et cela n'enlève rien à sa virilité et son sex appeal, bien au contraire. Il est plutôt posé, un tantinet cynique et drôle. Bref, il m'a fait cent fois plus fantasmer qu'un Christian Grey ou autre personnage abject. Lola a une personnalité plus "classique" mais il est facile de s'identifier à sa situation : amoureuse du mauvais garçon depuis des années mais dans l'impossibilité de s'en détacher. Elle n'a cependant rien de la vierge effarouchée; car pour faire craquer cet homme qui la considère comme une gamine, il va falloir sortir le grand jeu... Vous l'aurez compris, ce couple m'a plu.

    La deuxième chose qui m'a séduite, c'est la plume de l'auteure. J'ai rarement lu des romans qui me fassent autant rire : situations gênantes, dialogues cinglants, vacheries entre colocataires... Tout y est et c'est un régal! Les moments de doute, d'incertitudes et de tentatives de résistance sont également très prenants et font naître un besoin maladif de connaître la suite. J'ai malheureusement trouvé les scènes de sexe légèrement en dessous : courtes et un peu simples. Mais je remercie gracieusement l'auteure de ne pas les avoir agrémentées de dialogues niais et mielleux.

    De manière générale, l'histoire n'est pas trop fleur bleue. Elle est juste belle, passionnée et surtout crédible. Ce dernier point compte énormément dans mon appréciation d'une romance. Celle-ci est parfaite si vous souhaitez une histoire qui échappe aux clichés récurrents des histoires d'amour modernes. Merci à Fleur Hana de nous proposer autre chose.

     

    Note

          Son sourire s'élargit et elle s'approche avant de se pencher et de ramasser quelque chose par terre. Son sourire devient triomphant, je n'aime pas du tout. Elle manigance quelque chose et je sais d'expérience que, lorsque Lola prépare une entourloupe, ça se finit toujours mal. Elle se redresse et agite au bout de son index le slip en skaï doré qu'elle a trouvé sur le sol. J'ai dû balancer ça hier, avant d'aller me doucher. Ce n'est pas comme si c'était bien rangé chez moi...

         - Tu as quelque chose à me dire, Dante? me demande-t-elle en arborant une moue faussement choquée. [...]
         - Oui Lola, j'ai quelque chose à te dire : tais-toi. Je suis en train de me réveiller et tu parasites mon environnement. Alors juste... ferme-la.
         Je replonge dans mon café, ayant définitivement besoin de plus de munitions avant de poursuivre cette conversation. Mais Lola n'a jamais su comprendre quand elle devait s'arrêter. Elle est du genre à te harceler jusqu'à ce que tu craques et lui dises ou fasses ce qu'elle attend de toi, juste pour qu'elle te lâche un peu. Alors au lieu de choisir la prudence, elle me rejoint sur le lit et s'installe à côté de moi en rebondissant un peu. Mon café déborde et je jure en sentant des gouttes sur ma main.
         - Putain, Lola!
         Elle se contente de faire tourner le slip sur son doigt, sans cesser de sourire tandis que je m'emporte : 
         - Toi et moi, dans ce studio, dans une dizaine de mètre carrés... ça ne va pas être possible.


  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Mars à 20:00

    Ce n'est pas le genre de style qui me plait en général. Mais j'avais beaucoup aimé Follow Me (le tome 1) de cette auteure, donc je me dis pourquoi pas !

    2
    Lundi 9 Avril à 02:10

    Un jour je découvrirai Fleur Hana.  Elle me semble fort sympathique lors de ses interventions. 

      • Mercredi 11 Avril à 08:50

        Je l'ai manquée au salon de Paris, mais ce n'est que partie remise :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :